Les kahvilas de Finlande Les kahvilas de Finlande

Les kahvilas de Finlande

Lorsque vous vous promenez dans les rues de Finlande, vous remarquerez très certainement, ces petits cafés/boulangeries tellement typique.
Est-ce une boulangerie ? Est-ce un café ? Rien ne vous oblige de trancher.

Notre « kahvilas » (prononcé [kɑɦvilɑ]) préféré est « Amurin Helmi kahvila », situé à Tampere.
Ouvert depuis les années 1970, il est implanté dans un ancien quartier ouvrier de l’avant-guerre d’indépendance. Il compte 80 places assises réparties dans 9 différents appartements d’époque. Les sols, les murs, les tapisseries nous plongent dans cet univers d’ouvriers. Les serveuses sont par ailleurs vêtues des tenues que portaient alors les commerçants au début du siècle dernier.

Un café, pas un bar !


Vous avez décidé pour votre déjeuner de tester l’un de ces petits cafés. Vous prenez donc la direction des différentes vitrines du buffet. Brioche de féta, brioche de viande de taureau hachée, quiche aux champignons ou encore soupe de petits pois, votre choix est fait.
Mais voilà, au moment de choisir la boisson qui accompagnera votre repas, vous vous retrouvez devant un drôle de choix : jus de fraise ou de pomme, soda de poire ou citron, lait ou eau.
Vous vous demandez : « Mais mon p’tit verre de vin ?! Ma p’tite bière ?!!! » Et ben non, vous ne trouverez rien de tel dans les cafés finlandais. Au mieux, dans certains d’entre eux, on peut vous proposer du « Kotikalja », comprendre par cela une bière maison avec un fort goût de malt et dont le pourcentage d’alcool n’excèdera jamais les 2,7%

Encore ! Encore !


Une autre particularité de ces cafés est le « Santsi ». La consommation de café est, en Finlande, très importante, les finlandais en étant les plus gros consommateurs sur une échelle mondiale.
Il a un goût à la limite du brulé et le dosage est de 1 pour 1. Pour nous français, il semblera imbuvable… Si vous désirez tout de même tenter sa dégustation et que malgré tout vous l’appréciez, vous pouvez alors vous en resservir une tasse, gratuitement. C’est ce que l’on appelle le « Stansi ». Cela concerne également le thé.
Dans les cafés proposants le Santsi - tous ne le proposant pas - les pichets sont, dans la plupart du temps, prêts du buffet, ce qui vous évitera de devoir faire la file d’attente à la caisse.

Les commentaires

entre 8 et 15 caractères alphanumériques.
Pas de commentaire sur cette fiche.
Vous avez aimé cette page ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous.
Copyright © 2001-2019 Stamper's Studios and Bertrand ANNE
Nous utilisons les cookies pour optimiser la fonctionnalité de notre site Web et recueillir des statistiques sur les visiteurs. Vous en acceptez l'utilisation en fermant cette bannière ou en continuant votre navigation sur ce site Web. En savoir plus...